LES BULLES DE CHAMPAGNE, UN MYSTÈRE DÉVOILÉ
MENU

LES BULLES DE CHAMPAGNE, UN MYSTÈRE DÉVOILÉ

387
2

LES BULLES DE CHAMPAGNE

Le Champagne, incontournable des moments prestigieux, est une boisson aussi devenue synonyme de fête ou de célébration. Il bénéficie d’un prestige reconnu dans le monde entier, grâce à sa protection et à la défense très active de son appellation. Un vin anciennement appelé et considéré comme « tranquille » qui explose sur nos papilles et nous fait voyager. Mais attention, à boire avec modération !


mespromenades-champagne-collet-verres-verre-art-nouveau

UN PEU DE NOTION DU TEMPS

Depuis le XVIe siècle, par l’entremise d’un ambassadeur de renom, le roi Henri IV, puis au XVIIe siècle, grâce aux talents du moine dom Pérignon (16381715), notamment avec l’assemblage de différents crus et le contrôle de la prise de mousse lors de la deuxième fermentation ce vin prestigieux est devenu une boisson synonyme de fête ou de célébration. Il bénéficie d’un prestige reconnu dans le monde entier, grâce à sa protection et à la défense très actives de son appellation.

Le Champagne, connu pour éveiller les papilles, fait également tourner les têtes mais reste un grand inconnu. La question qui nous vient en tête est : d’où viennent ses bulles ? N’attendons plus pour dévoiler cette énigme.


LES BULLES

Pourquoi y a-t-il des bulles dans le Champagne ?

Alors, c’est bien vrai que lorsque nous regardons une bouteille de champagne fermée, nous ne voyons rien. Elles se produisent lors de la fermentation alcoolique. Puis après une deuxième fermentation pour la prise de mousse, les levures transforment le sucre des raisins en gaz carbonique prisonnier alors dans la bouteille qui se dissout dans le vin. D’où la différence entre le vin et le champagne.

mespromenades-champagne-collet-bulles

MAIS OÙ SONT LES BULLES ?

Tout d’abord, première information, la qualité du Champagne ne dépend pas juste de son effervescence car par exemple, en servant le Champagne dans un verre parfaitement propre, le champagne n’a pas de bulles. Pourtant elles sont toujours là.

 

C’est là qu’intervient un élément crucial pour obtenir ce résultat : le gaz carbonique.

Le gaz carbonique, bien connu de nos cours de chimie se trouve piégé dans la bouteille au cours de la fermentation alcoolique. Il y en a environ 6 fois le volume de la bouteille. Le gaz est alors bloqué et s’accumule entre le liquide et l’espace en dessous du bouchon. Plus le gaz carbonique s’accumule, plus la pression est forte et le bouchon éclate.

 

Cela explique pourquoi au moment du service, le gaz carbonique produit le dégagement gazeux, et la création d’un train de bulles. Elles vont petit à petit monter pour venir éclater à la surface du verre et jouer cet effet de brumisateur. Ce qui participe au plaisir de la dégustation du Champagne !

N’oubliez pas notre consigne, plus le verre sera « sale » plus il y aura des bulles grâce à plusieurs facteurs externes comme le calcaire et le tartre par exemple. Donc lavez vos verres à l’eau chaude et sans détergent.


mespromenades-bulles-champagne-collet-esprit-couture

LES BULLES ÉVEILLENT VOS PAPILLES ET DÉVOILENT DE BELLES EXPÉRIENCES

En éclatant à la surface, les bulles dispersent un brouillard de composés aromatiques. C’est à ce moment que nous arrivons à reconnaître quelques cépages, des assemblages et le petit picotement si magique au bout du nez que seul le Champagne peut nous faire vivre.

Maintenant que le mystère des bulles est révélé, il n’y a plus qu’à tester, toujours avec modération bien sûr.

Profitons de ce moment où nous sommes tous chez nous, et pour l’apéro d’aujourd’hui pourquoi pas un verre de bulles ?

Bon apéro.

#RestezChezVous

Leave a Comment!

You must be logged in to post a comment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.