MENU

AGNÈS B EN MODE ARTSY

2018 s'annonce déjà une année plein de surprises et ce n'est pas pour autant pour Agnès b. Créatrice de mode, passionnée d'art et collectionneuse. Au fil des années, Agnès b a constitué une importante collection d’art contemporain, présentée pour la première fois en 1992 à l'espace des arts de Chalon-sur-Saône. Ses photographies ont été présentées en 2000 au Centre National de la Photographie à Paris et en 2002 au Pavillon des Arts de Nogent-sur-Marne. En 2008, c’est C/O Berlin qui accueille l'exposition de ses photographies. Puis en 2015, le Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut acueille l’exposition "Un regard sur la collection Agnès b". En début de cette année 2017 nous étions à l'expo qu'Agnès b à faite au musée de l'histoire de l'immigration au Palais de la porte d'Orée. VIVRE !!,  une sélection d'oeuvres, photographies, installations, street art, sculptures et peintures, issue de l’extraordinaire collection d’art contemporain qu’elle a constituée au fil des années dont elle vous en trouve une partie de son jardin secret. Et voila qu'Agnès Troublé, à l'occasion de son vernissage de l'exposition à la Collection Lambert à Avignon qu'elle annonce qu'elle ouvrira une fondation pour exposer  sa collection d'art contemporain à partir du printemps 2018. Selon la créatrice, la fondation sera installée dans un quartier populaire de Paris intra-muros. Le lieu n'a pas été encore dévoilé mais nous avons tous hâte de vous le faire découvrir bientôt. Sinon, en attendant la bonne nouvelle, la designer revient à Deauville après 5 ans en tant que directrice artistique associée du Festival Planche(s) Contact. Une exposition dédiée aux photographies d'Agnès, qu'elle a fait de Deauville, réalisée depuis une dizaine d’années, avec "Le Deauville d’Agnès b" à la Chatonnière (lieu d’expositions aménagée dans une maison des années 20). Vous aurez l'occasion de visiter l'exposition du 21 octobre au 26 novembre 2017. Bonne promenade
Read More ›

ALEXQUISITE À PORTER DES MAINS.

Le talentueux designer Grec Alexandros Kotoulas lance sa toute première collection de sacs et accessoires en cuir conçu et fabriqué en Grèce. Et la #teammespromenades a eu la chance de connaître ce jeune garçon à ses débuts, et très content de vous le présenter, il va cartonner ce garçon, à suivre de très près. La mode, le design, la fourrure et le cuir font partie de son DNA depuis qu’il est né à Kastoria, le plus important centre industriel de fourrure de l’Europe depuis le 17ème siècle. Né d’une famille de fourreurs, il accompagnait toutes les étapes de la production, toujours un petit curieux de comment les choses étaient faites. Grâce à ce grain de curiosité, Alexandros décide de faire son chemin dans un environnement plus créatif. À peine sorti de ses études il est accepté dans une des plus prestigieuses écoles de design, l’académie d’Eindhoven, aux Pays-Bas, où il découvre enfin sa passion pour le design, les matières doux et le cuir. Il obtient un stage au sein de Louis Vuitton, et y reste pendant presque un an au département d'articles en cuir. Et voilà qu’il a le déclique pour se lancer en solo pour ALEXQUISTE. Alexquisite croit et défend la qualité supérieure, l'art du fait à la main et le design intelligent qui est fait sur mesure aux besoins et aux goûts contemporains et esthétiques. La promesse principe du designer grec est d’offrir en même temps, une pièce de design mélangé à un aspect pratique et de fonctionnalité. Sous le titre _ONE, sa première collection se concentre en quatre pièces fondamentales de votre garde-robe, tant pour homme et que pour femme ; un sac à dos, un tote bag, un cross body, et une housse d'ordinateur portable. Une belle gamme de couleurs, fraîches et fun, ainsi que pour les matériaux haut de gamme utilisé, super doux. Chaque pièce est soigneusement faite à la main par des ateliers d’artisans indépendants de Grèce. Basé entre la Grèce, Paris et les Pays-Bas, Alexandros Kotoulas est toujours ouverts à la collaboration avec d’autres marques dans le monde entier et se défie lui-même à des nouveaux projets passionnants. Pour le suivre sur son instagram c’est ICI  Sinon, vous pouvez achetez sa collections sur son site ICI  Bonne découverte et bonne promenade
Read More ›

(Parenthèse inattendue) de My Little Paris.

La butte Montmartre est le IT adresse cet été de de My Little Paris, le site incontournable sur les bons plans et les belles adresses parisiennes que la #teammespromenades adore. LA nouveauté cette année, une maison de vacances tout à vous, oh la la, on sera trop gâtée. Dans le menu ? Un beau jardin, des ateliers de pâtes, un espace détende avec des transats pour une petite sieste ou siroter des bons cocktails Campari Tonic, un bar à fleurs sous l’arbre au fond du jardin, de la bonne musique, un diner sous les étoiles, des projections de film artsy sous les toits en mode petit comité sous le grenier, ah oui ce n’est pas un tableau mais The Frame, le nouvel écran lifestyle de Samsung, enfin, votre chez vous chez My Little Paris, quoi de plus ? Après le Canal de L’Ourcq, My Little Paris prend de la hauteur et c’est direction Montmartre dans une charmante maison dans la prairie, ops, non, une charmante maison d’hôtes. Un petit paradis de paix, une vraie parenthèse inattendue pour se ressourcer. L'adresse est secrète, l'atmosphère slow life, la maison d’été est située dans une rue pavée et accrochée sur la butte Montmartre. Pour les invitations, il faut s’inscrire sur le site ICI. Une expérience à ne pas rater si vous n’avez pas l‘occasion de partir en vacances ailleurs ou si le but est de se faire un petit teaser avant vos prochaines vacances, alors, voici l’endroit parfait. Vous avez jusqu’à fin août pour s’évader et s'inventer un autre Paris cet été. Alors, bonne promenade
Read More ›

PARIS SPORT CULTURE – PAR STÉPHANE ASHPOOL

L’ancien terrain dédié au ballon orange de Pigalle, dans le IXe arrondissement de Paris, connu par les photos qu’Alexandre Ashpool poste souvent sur ses réseaux sociaux, vient de se faire une mise en beauté. Cette transformation est due grâce aux D.A. du Ill-Studio, la marque de mode Pigalle (d’Alexandre Ashpool) et le support de la marque emblématique des "ballers", Nike. Si vous vous rappelez la dernière version de la cour était peinte en rouge, blanc, jaune et bleue et ce nouvel habillage vient avec un air assez rétro, on pourrait se croire à une ambiance un peu TRON - grâce au néon rose, pourpre, orange et bleu, beaucoup de graphisme inattendu et des effets de dégradé sur le terrain et les murs, le résultat : un éclat de couleurs et brillance en plein coeur de Pigalle entre les murs gris de l’architecture traditionnelle Parisienne. Selon l’équipe - "par cette nouvelle cour, nous voulons explorer la relation entre le sport, l'art et la culture comme un indicateur socioculturel puissant d'une période à temps". Le terrain a été d'abord rénové une première fois par le fondateur de marque Stephane Ashpool et Nike en 2009. Dans le cadre de la dernière mise à jour, la barrière blanche dissimulant de la rue Duperré a été remplacée par un mur plus bas et des panneaux de maille bleue, donc les passants peuvent maintenant voir ce qui se passe à l’intérieur du site. Maintenant que vous savez où jouer du streetball à Paris, à vos Nike Air et bonne promenade. 17 Rue Duperré, 75009 Paris Métro Pigalle. Ouvert de 10h à 20h en horaires d'été
Read More ›

À VOS PIEDS. LES ESPADRILLES

À vos pieds, les espadrilles N’hésitez pas à oser la couleur, ces chaussures mythiques vont illuminer votre été. Lorsqu’on dit chaussures de vacances, il y a la tongue bien sûr mais aussi l’espadrille, véritable symbole de l’été elle est devenue un accessoire de mode indispensable et présent dans nos vies il y a 150 ans. À l’origine du pays basque, elle est la fierté de Moléon un petit village du sud de la France où ses artisans assurent eux seul ¾ de la production nationale. Passés les 150 ans, l’espadrille n’a pas pris une ride. Classique, à talons, multicolore ou encore en cuir, on en vent 2 millions de paires dans le polygone. L’espadrille c’est la détente, le soleil, les vacances. Vous y trouverez un multiple choix de marques qui vous proposent des belles espadrilles, aux prix les plus démocratiques possible, pour tous les gouts et tous les budgets, à vous l’honneur. Voici la sélection Le Slip Français que la #teammespromenades adore. Profitez des soldes ICI. Relax et bonne promenade
Read More ›

MYAR – L’ARMÉE DU BÉTON

Notre dernière promenade à Milan nous a permis de découvrir de plus proche MYAR une marque de sportswear pour home dont la conception est très intéressante. Un beau design, un beau produit et que la #teammespromenades vous invite à découvrir. MYAR, tant acronyme que l'anagramme du nom - le réarrangement du mot “Army“, dans lequel la base conceptuelle de la marque est enracinée et l'intégration des initiales du directeur fondateur, Andrea Rosso. MYAR tient à sa promesse: interpréter avec un certain regard moderne l’armée urbaine. Dans son style militaire, chaque vêtement a une histoire individuelle, soit par son design, par sa gamme de couleurs, ses patrons, les matières utilisées et la composition des tissus employés. MYAR honore chacun de ces vêtements avec des interprétations modernes, qui augmentent la puissance de chaque vêtements/histoire en mettant le “mot” dans les rues. Née d'une observation obsédante avec ce que les hommes portent dans les rues et la façon dans laquelle tout se connecte en arrière-plan aux vêtements d'armée. La vie dans l’armée est l'appartenance à un groupe avec un ensemble unique de valeurs et des commandes. MYAR rassemble tous ces individus de styles différents, de toutes les conditions sociales sous une passion commune, l’amour pour les vêtements militaires revisité. Pour sa dernière collection d’automne/Hiver 2017-18 il a collaboré avec le créateur Teppei Sugaya, mélangeant des références italiennes et japonaises dans la collection "Bas-Ito", un nom tiré de leurs villes d'origine, Bassano et Mito. Voilà, avec une belle inspiration, une belle finition, et une épine intellectuelle, ceci pourrait être la nouvelle voix contemporaine de Milan. Bonne promenade
Read More ›

VANS + MARC JACOBS

Après un partenariat avec Peanuts, Vans confie cette fois-ci une collaboration avec Marc Jacobs pour son modèle incontournable de chaussures slip-on en édition limitée. La nouveauté de cette collab est que Marc Jacobs a invité 17 artistes pour ajouter leur patte au design. Le designer Américain innove et fait appel au travail de nombreux artistes qui ont déjà bossé avec lui dans le passé, comme la fleuriste Ariel Dearie, le top modèle Jazelle Zanaughtti et la manucure Jin Soon Choi. Marc Jacobs a aussi personnalisé pour la collection sa propre paire de sneakers disponible exclusivement à New York et Tokyo. Le but était d’apporter un design unique à la sneaker tout en respectant l’image de base de la marque à la Slip-On iconique. Au programme, des motifs avant-gardistes et un design All-White pour une personnalisation totale. Chaque paire sera accompagnée d’un set de marqueurs Marc Jacobs x Sharpie, pour en faire un sneaker personnalisable à souhait. Sympa pour vos histories sur instagram ou snapchat. La collection est disponible dès aujourd’hui vendredi 16 Juin dans les magasins Marc Jacobs de New York et Tokyo. Exclusivité, pas plus de 125 paires seront mises en vente.
Read More ›

L’HOMME DE ROCHAS.

Une nouvelle boutique éphémère fait jour au 420 rue Saint-Honoré à Paris. La maison française icône de mode et de parfums se relance et a remis un pied dans l'univers de la mode homme . Rochas présente sa toute première collection présentée lors de la dernière fashion-week le 19 janvier 2017 après 22 ans d’absence sur la scène de la mode masculine. La stratégie représente une nouvelle ère pour la marque qui a été conçue en interne par Béatrice Ferrant (contrairement à la ligne féminine sous licence, avec Onward Luxury Group et Alessandro Dell’Acqua à la direction artistique). Le grand public pourra ainsi découvrir une sélection de pièces de cette nouvelle ligne homme voulue "très parisienne". Très minimaliste, le pop-up met en valeur le produit et la volonté créative de la marque qui se démarque par un style urbain tout en conservant l’aspect d’une garde-robe luxueuse à tout juste une semaine de la fashion week homme de Paris. (L’évènement se déroulera du mercredi 21 au dimanche 25 juin 2017). Nous avons tous hâte de connaître cette deuxième collection et voir s’il y aura autant d’adeptes et fans que pour la première collection. C’est tout frais, c’est out beau, à découvrir dès aujourd’hui chez Rochas Homme. Bonne promenade.
Read More ›

THE EARLY YEARS par ANNIE LEIBOVITZ

La photographe Américaine, Annie Leibovitz expose dans la grande Halle des ateliers d’Arles à la fondation Luma 3000 images de ses archives des années 70 / 83 : The Early Years – Project #1. L’exposition fait suite à l’acquisition, par la Fondation LUMA, des archives d’Annie Leibovitz. Fabuleuse, elle fait partie de ces expositions de légendes qui demeureront dans l’histoire pour leur créativité, leur originalité et leur richesse. Organisée par Matthieu Humery, Directeur du Programme d’Archives Vivantes à la Fondation LUMA, en étroite collaboration avec Annie Leibovitz et l’équipe du Programme d’Archives vivantes de la Fondation LUMA, qui a pour fonction de rassembler dans un esprit de recherche à la fois esthétique et scientifique, des ressources multimédias diverses et multiples sur des personnalités majeures dans les domaines des arts visuels, de la littérature et des arts du spectacle. Dans le cadre de sa mission, l’exposition se concentre sur le début de la carrière de la photographe. Son approche permet de contextualiser plus finement et plus profondément une pratique photographique unanimement saluée. L’idée est de raconter l’histoire d’une jeune fille qui apprend à être photographe. Un parcours qui retrace les dix premières années d’Annie à Rolling Stone et d’une gamine passionnée de photographie qui allait devenir l’un des plus grands témoins privilégiés de son époque. On y découvre l’extraordinaire complicité et intimité qui se développent entre Annie et ses sujets, qui ne sont autres que les idoles mythiques des années 70. Et, dans la dernière salle, la mutation a lieu : en 83, Annie cesse d’être témoin, elle devient interprète : le noir et blanc deviennent couleur, le 24/36 devient carré. Annie ferme la page, quitte Rolling Stone et entre à Vanity Fair qui connaît alors un nouvel essor. Annie Leibovitz, Les premières années : 1970 – 1983. Archive Project #1 Du 27 mai au 24 septembre 2017 33 Chemin des Minimes 13200 Arles France
Read More ›

#prmnds_08 – voyage, voyage

Bonjour les promeneurs, la semaine commence courte et on est presque vendredi, non je rigole. #mespromenades, vous présente sa huitième playlist et à l’occasion, la #teammespromenades invite le DJ João le Lima pour cette nouvelle superbe collab. João le Lima, est un authentique rêveur et il est partout en même temps et jamais au meme endroit plus de cinq minutes. Né sous le signe de Gémeaux comme notre très cher Sandro de #mespromenades, Il aime la vie, il aime les multicultures, inlassable pour la recherche du nouveau et du frais, et de ce qui fascine nos yeux, il aime oser, prendre des risques dans plusieurs sans tout ce qu’il fait car il a une âme 100% boosted qui déteste la monotonie. Parmi ses compétences, la journée il exercice sa fonction principale comme Responsable merchandising de Produit pour Lacoste au Brésil, et le soir il enflamme les soirées de São Paulo en tant que DJ dans quelques projets comme la fête « le Pont » et « le Flamant », entre le brésil et la France pendant les fashion week de Paris, vous le rencontrerez surement dans vos soirées à Paname. À vos casques et bonne promenade À écouter sans modération.
Read More ›

La chemise à manches courtes : la vedette de cet été mais comment bien la porter

Souvent décriée, la chemise à manches courtes n’est pas si prohibée comme certains le pensent. Mais reste en tout cas difficile à bien la porter. Il vaut du coup bien être attentif au choix de la coupe pour que votre silhouette ne soit pas déformée. Pour la plupart on la déteste car elle est trop large, trop longue ou trop courte, mood carré ou les manches sont horriblement grandes. Donc à vos moleskines et notez. Avant, évidemment un bon compromis avec la bonne taille. Pour bien la choisir il faut, surtout pas, que les manches ne soient trop larges ou trop courtes, vous ne voulez pas vous ressembler aux boys de Miami à la Versace non ? Alors continuons. Il faut que les manches descendent vers vos biceps voir 3 cm en dessous et vous devez pouvoir passer un, voir, deux doigts pour la largeur de la manche, selon confort aussi. Pour la coupe, pas trop cintrée, attention aux poignets d’amours, on les voit, elle doit suivre votre torse sans trop coller. Pour la longueur, à vous de jouer selon votre style. Voici quelques bons exemples de comment choisir soigneusement votre chemise à manche courte et bien la porter, bonnes proportions : validé. Sinon, nous vous avons déniché quelques chemises de J.Crew, assez basique parfois mais elle arrive à vous présenter des belles pièces pour que votre look fasse mouche à tous les coups. Hissez vos manches, à vos rivieras et bonne promenade
Read More ›

Marcel & Clémentine. Bistrot tendance.

Voici Marcel & Clémentine, un des bistrots préférés de la #teammespromenades dans le IXè. Une super ambiance, staff sympa et playlist pour shazamer à fond, une merveille. Ne ratez pas le brunch du dimanche en terrasse sinon les after works pendant la semaine - pure joie, on adore. Sans oublier que toute la communication visuelle a été conçue para ma chérie D.A. Stéphanie Buisseret Marcel & Clémentine 74 Rue de Dunkerque 75009 - Paris
Read More ›

#prmnds_07 – vous, les femmes

Bonjour les #promeneurs. Nous espérons que vous avez passé un super Week-End, pour ceux qui ont eu la chance de faire le pont ou pas. Notre nouvelle playlist est une collaboration avec une chérie d’amour, Mariana di Pila. Mari di Pilla, comme tous la connaissons, vient d’arriver à Milan pour s’y installer et entre Paris et Milan c’est plus short que Paris - Sao Paulo. Mari bouge tout le temps, elle travaillait chez Marie Claire Brésil et du coup ça lui permettait de passer par toutes les capitales de la mode toutes les saisons. C’est une jet-setter absolue vous le constaterait juste en jetant un coup d’œil sur son instagram. Ses passions, la mode, la musique et Lupita sa mascotte qu’elle emmène partout. Nous échangions tout le temps des infos, d’innovations, des gossips et surtout la musique, heureusement nous avons le même goût musical. À l’occasion, Je lui ai demandé de préparer une super playlist à son image, rien qu’avec des femmes, un beau mélange : des nouveautés, mais pas que, et surtout ce qu’elle écoute on repeat please dans son iphone. Alors, cette semaine, elle commence bien non ? Bonne promenade.
Read More ›

FLORENCE KNOLL. 100 ANS D’ÉLÉGANCE ET MINIMALISME.

Surement vous connaissez une des architectes et designers les plus connus au monde, l’Américaine Florence Knoll. Renommée pour ses pièces de mobilier au design minimaliste et épuré, décliné dans des tons neutres (noir, beige, marron), parfois quelques couleurs justes parfaites pour le petit clin d’œil de fraicheur chic qui permettent aux meubles vintage de s’accorder avec tout type d’intérieur. Une histoire remarquable. Après des études à l'Architectural Association of London, elle poursuit sa formation à l’Illinois à l'Institut d'Illinois de technologie de Chicago, sous la direction du célèbre Ludwig Mies van der Rohe. Elle travaille aussi pour Walter Gropius et Marcel Breuer à Boston, et contribue à la création de meubles. En 1941, elle rencontre son futur mari, Hans knoll alors à la tête de la société « Knoll International », et s’associe dans une nouvelle société nommée « Knoll Associates ». Elle y assure la fonction de designer, avant de reprendre la direction de l’entreprise en 1955, à la mort de son mari. De nombreux designers ont travaillé pour la société Knoll à différentes époques, tels que Jens Risom, Eero Saarinen, Pierre Jeanneret, Harry Bertoia, Isamu Noguchi, permettant à la société de commercialiser des pièces de mobilier qui deviendront des icônes classiques du design du 20e siècle. Selon Florence "le bon design c’est de la bonne affaire" - sur plusieurs niveaux. Pour ses clients, elle a manifesté que l'aménagement de l'espace pensée intelligemment et des meubles de haute qualité pourrait améliorer les expériences de leur entourage, améliorant ainsi leurs affaires. Elle a toujours ardemment maintenu qu'elle ne décore pas juste d'espace. Elle les créait. En 1964 un nouveau concept/ rôle se créé. Tout le temps rotulée comme une décoratrice et mentionnée partout comme une architecte d'intérieur. Un terme relativement nouveau pour l’époque, une évolution et une élévation du rôle. Grâce à son important rôle, Florence arrive à définir une norme pour les intérieurs modernes d'entreprise Américaine de l'après-guerre. Dans le processus de planification d’espaces, elle a aussi créé la description du poste "d’architecte d'intérieur" comme nous le connaissons aujourd'hui. Mies Van der Rohe à eu lui aussi une place importante pour le design Américain de l‘époque car, il était le mentor de Florence Knoll et c’est lui qui a présenté le Bauhaus à l'Institut d'Illinois de technologie, le Bauhaus comme un concept d’oeuvre d'art en sa totalité : gesamtkunstwerk. Knoll a aussi fondé KnollTextiles en 1947 pour répondre aux besoins matériels de ses meubles et des ses conceptions. Et voilà qu’à ce mois de mai, madame Knoll fête ses 100 ans, même si elle ne dessine plus elle porte une importance crucial pour l’histoire du design Américain et mondiale - grâce à ses créations fonctionnelles, clean et élégantes. Beaucoup de ses conceptions sont éternelles et reflètent son goût, son regard sur l’architecture et le sens global du style. Happy birthday Madame Knoll. Get the Knoll style et bonne promenade
Read More ›

Dites CHEESE à votre nouveau gadget.

Et si une on vous dit qu’une caméra instantanée peut aussi être hybride. Et surtout qui vous offre des filtres pour vos photos numériques + des copies traditionnelles, et quoi encore ? Entre la commodité de faire des photos avec votre super smartphone et l’abondance de filtres que plusieurs players d’apps vous offrent aujourd’hui, votre vie au moment de votre selfie est devenu le paradis sur terre… - t’es beau mais tu ressembles à une poupée (L.O.L). Voilà que Fujifilm écoute l’intérieur de nos pensées et revient avec son nouveau produit disponible à partir de samedi 27 mai, une caméra hybride de photo instantanée carré, déjà assez original pour le format, oui pas mal mais, on attend le petit plus. Fuji a musclé son petit boitier de pandore et en plus des photos instantanées sur papier vous pouvez éditer ou pas vos photos, oui des filtres pour que vous restiez encore plus beaux ou belles sur le papier que sur le numérique. Bonne nouvelle non ? On y craque tous pour ce nouveau gadget hybride : FUJIFILM’S INSTAX SQUARE SQ10. Quant au côté technologie, la nouvelle caméra dispose d’un écran à cristaux liquides au lieu d'un viseur traditionnel. En plus d'un capteur d'image numérique, qui fonctionne tout à fait bien dans la lumière basse, il y a une série de fonctions fixées à trois boutons : 10 filtres différents, contrôle de luminosité et contrôle de vignette. Ainsi, les utilisateurs peuvent faire, éditer si vous le souhaitez, le processus et imprimer ensuite ou sauvegarder sur une carte mémoire externe. L'impression, cependant, n'est pas l'habituelle d'Instax. Comme le nom implique, la SQ10 utilise un tout nouveau format de film : Carré qui vous est très familier aux habitués d’ Instagram. Voilà, vous n’y avez plus qu’attendre samedi pour découvrir ce nouveau wish list. Commandez votre nouveau FUJIFILM’S INSTAX SQUARE SQ10 ICI Amusez-vous et bonne promenade.
Read More ›