Express Archives | Page 3 sur 29 |
MENU

#PRMNDS_19 – LA PLAYLIST POUR TENIR DANS UN BUNKER

LA PLAYLIST POUR TENIR DANS UN BUNKER JUSQU'AU DERNIER JOUR Au cas où l'Apocalypse serait imminente, et il faudrait passer plus de 15 jours confinés chez vous ou dans un bunker, mespromenades a invité le Chef de Projet de l'agence boutique La Boîte d'Allumettes pour une belle sélection pour danser sur vos balcons, en faisant le ménage, en passant l'aspirateur, ou mode karaoké avec les enfants. De la musique pop à des titres classiques en passant par des tubes populaires on est sûr que vous trouverez votre bonheur. Vous avez une infinité de choses à faire confiner donc arrêter de vous plaindre et pump up the volume ! Si vous n'avez pas Spotify, ne vous inquiétez pas on s'en occupe de tout ICI. Bonne promenade musicale de chez vous surtout !
Read More ›

THOM BROWNE FW 2020 L’INCARNATION DU CHIC AMÉRICAIN

THOM BROWNE FW 2020 L’INCARNATION DU CHIC AMÉRICAIN Sous une scénographie toujours recherchée, cette saison, Thom Browne, l’incarnation du Chic, transforme les Beaux-Arts en une féérique forêt sous la neige où deux portes s’ouvraient pour laisser passer d’étranges créatures masquées dont nous avions déjà eu un petit aperçu à son festin bestial le 17 janvier 2020 pour introduire sa collection homme. POUR LUI ET POUR ELLE Thom Browne, pour sa présentation à la fashion de paris a choisi d’unir l’homme et la femme dans une même présentation. Les bêtes en costume rayé icône de la marque défilaient en couple sous un scénario poétique et serein de Narnia. Vêtus de masques de girafe, lion ou éléphant, vêtus à l’identique, presque jumeaux, les couples défilaient côte à côte. Au bras de ces modèles, l'aventure animalière se poursuit et les sacs se métamorphosent en moutons, teckels ou canards, véritables animaux de compagnie. THOM BROMNE FW 2020 Fidèle à l'ADN de la maison et sur la tradition du tailoring sur mesure, les looks de cette saison sont accompagnés de pulls tricotés à la main et des motifs animaux. Une palette harmonieuse, dont des nuances de gris et noirs, du bleu marin et d’un rouge garance, couleurs favorites du créateur. Les bas de costume, eux, ont été revisités sous trois formes : pantalons, shorts et jupe. Un travail particulier sur une nouvelle silhouette. Allongée avec des épaules larges, des vestes structurées et des jupes drapées. Soit pour lui soit pour elle. On retrouve des pièces classiques revisitées comme les trenchs Browne qu’on adore, des vestes, des capes, des pantalons, des jupes plissées, des jupes drapées, des chemises oxford et des cravates. Les proportions sont exagérées nous invitent au rêve. Des looks où le genre s'efface pour valoriser le vêtement. Côté matières : du tweed, de la flanelle et le cachemire militaire. Des motifs à rayures bien sûr, des carreaux pied-de-poule et prince de galles. Pour notre bonheur Thom Browne revisite à merveille l'uniforme du parfait gentleman à l'Américaine. Bonne promenade
Read More ›

LOEWE FW 2020 : DRESSING TO IMPRESS IS THE CODE

LOEWE FW 2020:DRESSING TO IMPRESS La présentation de Loewe pour l’automne-hiver de 2020 était l'une des collections les plus attendues de cette saison sur les podiums de la Paris Fashion Week. Des pièces influencées par la culture de base espagnole, le féminisme moderne ainsi que des silhouettes expérimentales étaient au rendez-vous. Dès les premiers looks, Jonathan Anderson a défini sa vision de la femme moderne en présentant des robes volumineuses dans une gamme de matériaux et de couleurs telles que l'orange brûlé et le vert olive. Des robes longues, des manches capuchons, des robes de brocart mais aussi des tissus rassemblés en façade noir mat et une poignée de matériaux comme des plastrons qui dévoilaient des formes s’éloignant alors du style ajusté habituel que nous associons souvent au design « féminin ». Une belle collection qui vise à capturer ce que les femmes portent et ce qu'elles ressentent. Au fur et à mesure que de nouvelles pièces étaient révélées, une sélection de silhouettes plus expérimentales, aux épaules larges et hanches exagérées, ainsi que des manteaux longs avec des revers surdimensionnés - rappelant ceux vus dans le défilé de la Fashion Week de Londres de la marque JW Anderson. Les mannequins portaient également des accessoires comme de nouvelles interprétations du sac ballon de la maison aux côtés de mocassins very chics avec le Loewe « L» sur le devant. C’est sans aucun doute que le directeur artistique de la maison espagnole, Jonathan Anderson, s’impose comme l’un des plus grands noms de la mode. Le créateur met en lumière Loewe comme l’une des marques de luxe à surveiller – suivez le mot d’ordre : Dressing to impress! Une collection moins portée sur la mode et plus sur ce que veulent les femmes. Jonathan Anderson - Designer Steven Meisel - Photographer Benjamin Bruno - Fashion Editor/Stylist Guido Palau - Hair Stylist Pat McGrath - Makeup Artist Mary Howard - Set Designer Ashley Brokaw - Casting Director Jin Soon Choi - Manicurist Megan Rapinoe - Athlete Fernando Lindez - Model Mona Tougaard - Model Nour Prims - Model Sacha Quenby - Model Yang Hao - Model
Read More ›

L’ULTRA MODERNITÉ DES ENFANTS TERRIBLES DU DESERT

L' ULTRA MODERNITÉ DES ENFANTS TERRIBLES DU DESERT Les enfants terribles du désert sont à l’honneur. Parlons d’architecture. Après presque plus d’un mois de mode quoi de mieux de commencer la semaine en mettant en avant quelques stars mondiales de l’architecture qui font du dessert des émirats leur playground. Musées, bibliothèques, pavillons, sites touristiques, la liste est longue et ces majestueuse merveilles qui se dévoilent aussi vite comme si elles étaient conçues en kits Legos. Bienvenue aux mille et une nuits de l’ultra-modernité. LE MUSÉE NATIONAL DU QATAR PAR JEAN NOUVEL En forme de rose des sables sorti tout droit d’une boutique de souvenirs par son design ultra époustouflant. Inaugurée l’année dernière à Doha, construite autour du Palais royal de cheikh Abdullah bin Jassim Al Thani, joyau patrimonial du Qatar nouvellement restauré. Sa couleur beige sable est celle du sable du désert. Discrète, elle est changeante selon les heures du jour. Pour se fondre avec la mer. PAVILLON DES ÉMIRATS ARABES UNIS PAR SANTIAGO CALATRAVA Prime remportée par l’architecte espagnol Santiago Calatrava pour l’exposition universelle de Dubaï. Inspiré par l’ail d’un faucon en plein vol, il sera le poumon de l’exposition. Sous le thème « Connecter les esprits, construire le futur », l’exposition universelle sera unique en son genre car c’est la première au Moyen-Orient. Elle se déroulera sur une durée de 6 mois, d’octobre 2020 à avril 2021. MUSÉE GUGGENHEIM D’ABOU DHABI PAR FRANK GEHRY Deux fois repoussée, l’ouverture de l‘antenne du Solomon R. Guggenheim Fondation sur l’île de Saadiyat est finalement prévue pour 2022. Le Louvre Abou Dhabi aura bientôt son prestigieux voisin, une destination incontournable pour les amateurs d'art et de culture. Il devrait être le plus grand musée d'art contemporain et moderne des Émirats Arabes Unis. LE LOUVRE DE JEAN NOUVEL, UN BIJOUX PRÉCIEUX SOUS LE SOLEIL D’ABOU DHABI De loin on aperçoit déjà un immense dôme qui couvre la majorité du musée et utilise abondamment la lumière du jour. Les motifs du toit sont le résultat d’un dessin géométrique méticuleux, répété en différentes tailles et angles à travers huit couches superposées. Chaque rayon de soleil doit pénétrer les huit couches du toit et créer un effet cinématographique. Baptisé « pluie de lumières », cet effet a fait l’objet de nombreux modèles et maquettes au cours des dernières années et représente l’un des éléments-clés de l’architecture du musée et de la culture architecturale arabe traditionnelle. Quelques-uns disent que c’est la 8ème merveille du monde. Si vous n’avez pas de destination pour vos prochaines vacances, en voici une qui va éblouir vos pupilles, bonne promenade.
Read More ›

FÉMININ SINGULIER AU MUSÉE YVES SAINT LAURENT

́ « J'ai toujours été captivée par ce qui est masculin. Toujours porté des jeans, une veste d'homme (…).  Je ne me sens ni fille ni garçon, mais davantage en position séductrice habillée en garçon. » Betty Catroux, Antidote, 2014   Véritable icône de mode, Betty Catroux a été photographiée par les plus grands artistes comme Helmut Newton, Irving Penn, Steven Meisel ou Jeanloup Sieff. Photographies personnelles et documents inédits témoignent également du lien unique qui unissait Yves Saint Laurent et Betty Catroux dont le couturier disait qu’elle était son ‘double féminin’. Une très belle exposition à faire et à refaire et surtout un très bel hommage pour la jour de la Femme 8 mars. BETTY CATROUX Musée YVES SAINT LAURENT FÉMININ SINGULIER Jusqu’au 11 octobre 2020 5 avenue Marceau, Paris
Read More ›

UNE PROMENADE À PROVINS – UNE PARENTHÈSE INOUBLIABLE

UNE PROMENADE À PROVINS - UNE PARENTHÈSE INOUBLIABLE Provins, un air de campagne juste à côté de Paris Provins, le joyaux des villes fortifier de France plus proche que vous imaginez. Si vous êtes à Paris pour le week-end et vous avez déjà tout fait, expositions, bons restaurants, les sites touristiques, je vous propose une petite visite à Provins. Fidèle à son histoire, ce petit hamaux de rêve invite les visiteurs à une promenade vivante et animée depuis ses souterrains médiévaux jusqu’à ses spectacles en plein air. Lors d’une escapade facile à organiser pour la journée depuis Paris, ses ramparts vous transporteront au temps des seigneurs et des chevaliers. Situé à deux pas de Paris à environ 80 km au sud-est, voyagez dans le temps, direction le moyen Âge. La cité médiévale fortifiée de Provins a su conserver un patrimoine architectural unique et est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2001. Provins est le chef-lieu de la région, une belle opportunité pour découvrir son artisanal, ses pâtisseries uniques et bien sûr, le Brie de Provins entre-autres délices de la gourmandise du canton. À ne pas surtout louper Les remparts et portes fortifiées; La Tour César; La Grange aux Dîmes; Les souterrains; La Place du Châtel; Comment s'y rendre En train : Gare de l’Est à Paris vers la gare de Provins (ligne P, un train toutes les heures); En voiture : 80 km au sud-est de Paris Vous tomberez facilement amoureux de cette charmante ville comme nous y sommes. Bonne promenade.
Read More ›

OFF-WHITE OUVRE SON POP-UP D’ACCESSOIRES À PARIS

À l'occasion de la Fashion Week parisienne, la marque de Virgil Abloh ouvre un pop-up store au 229 de la rue Saint-Honoré dans la capitale. Les fans de la marque auront une semaine pour découvrir par exemple des paires de boucles d'oreilles Mini Arrow, avec les flèches emblématiques de la maison, qui existent en différentes finitions. Des bagues inspirées par des boulons par exemple pour les hommes, des colliers ou encore des pendentifs ainsi que les lunettes de soleil, autre produit-phare de la marque. Et ce n’est pas fini, pour compléter la bonne nouvelle, à la rue d’à côté, chez Maison Kitsuné, vous trouverez la boutique éphémère de Colette, "Colette Mon Amour" et sa collaboration avec Off-White. Que de bonnes nouvelles non ? Foncez, c’est jusqu’au 3 mars! Bonne promenade
Read More ›

TENUE HIVER HOMME : LE POINT DE MESPROMENADES

Le moment se fait idéal de faire un tour d’horizon sur les styles et les pièces fortes de la saison pour l’Homme. Que ce soit pour aller au boulot, pour un événement particulier ou tout simplement pour une promenade au bord du canal à Paris. Notre sélection est une source d’inspiration pour les jours brained off. Êtes-vous prêts pour une séance sur tout ce que vous devez absolument adopter au cours de cette saison pour être un gentleman de style digne de son nom. Les présentations des collections Homme pour l'automne-hiver se sont achevés en janvier. Pourtant les défilés masculins y ont été plus nombreux cette année que lors de la dernière édition. De plus, les marques ont souvent choisi de donner autant d'importance aux présentations homme, des véritables superbes shows. Aujourd'hui le luxe chez l'homme, c'est de composer son élégance à travers des références artistiques et culturelles. Entre shows clinquants et rencontres feutrées, ces défilés nous ont dragué vers les extrêmes, ils ont surtout montré un appétit pour la culture, l'ambiance, le décorum comme la présentation de Moncler Genius Project hier à Milan Cette saison, des airs et des détails connus. Sans doute est-ce parce que les créateurs sont plus jeunes, et qu'ils explorent des codes populaires : comme pour des shows tel que Off-White bercés par DJ Shadow au retour du baggy des années 90. Les couturiers ont mis en avant notamment les grandes tendances, dessinant un homme qui exprime ses multiples sensibilités et ambivalences entre confort et rigueur, passé et présent, virilité et féminité. Le costume reste bien présent dans les collections mais revisité en mode contemporain sous les formes les plus hybrides. Le legging fait une entrée remarquée dans le vestiaire de l’homme dans un esprit confort, mais aussi sexy. Il sort des salles de sport et se porte tel quel, sans camouflage aucun. La chemise à jabot revient sur le devant de la scène insérée par petites touches dans quelques collections comme en maxi format chez AMI. La doudoune continue à se faire oversize sur les défilés. Si elle prend des allures de bombers chez Rick Owens, pour Virgil Abloh chez Louis Vuitton, elle se porte sans manches. On la porte aussi sur un costume assorti pour un effet fondu dans le décor. On est certes qu'elle sera un incontournable des street styles l'hiver prochain. Nous, nous avons déjà choisi la nôtre de JW Anderson pour Moncler Genius. Le costume, incontournable du dressing masculin, il a été retravaillé de plusieurs façon, façon punk chez Balmain et mod's chez Céline. On oublie donc les parrains de Chicago, et les looks devant le Pitti Uomo, (c’était cool il y a 10 ans les gars), pour donner un peu plus de légèreté et de fantaisie à nos futurs costumes et smokings. Bonne lecture et bonne promenade
Read More ›

B/SIDE CITIES TRAVEL SERIES – SÃO PAULO TERRA DA GAROA

B/SIDE CITIES TRAVEL SERIES – SÃO PAULO TERRA DA GAROA São Paulo, la belle São Paulo connue pour être en temps jadis la terra da garoa (la terre de la bruine), par la pluie fine qui était autrefois constante et devenue symbole de cette mégalopole. Cependant, l'impact de l'urbanisation sur le climat de la ville a rendu tout fou. La météo peut changer complètement d'une heure à l'autre. Le paulistano (ceux qui habitent à São Paulo) doit quitter son chez soi toujours préparer pour un temps imprévu, mais il y a ceux qui aiment vivre plusieurs saisons le même jour. Nous sommes restés 20 jours et on vous montre un différent regard sur cette ville riche en tradition et histoires. SÃO PAULO FÊTES SES 466 ANS SANS UNE RIDE – AU CONTRAIRE La ville vient de compléter ses 466 le 25 janvier 2020 ans et possède la plus grande diversité culturelle du pays, ainsi que l'indice de population le plus élevé. Il ne manque pas de choses à faire ou d'endroits où aller. Une la ville typique qui divise les opinions. La jungle de pierre peut être cruelle pour ses habitants et ses longs embouteillages. Cependant, il est possible d'aimer la capitale paulistana pour les mêmes raisons. LE VIEUX CENTRE VILLE DE SÃO PAULO São Paulo, toutefois, grâce à son récent renouveau culturel, attire désormais davantage des visiteurs, qui viennent y découvrir ses musées et ses galeries. Ses bâtiments emblématiques vont de sa cathédrale néogothique au gratte-ciel du prédio Martinelli de 1929 en passant par l'Édifício Copan du connu architecte moderniste Oscar Niemeyer. Le Pátio do Colégio, en centre-ville, de style colonial marque l'endroit où les prêtres jésuites ont fondé la ville en 1554. Cotée culturelle, le centre-ville où vous attendent le CCBB(Centro Cultural Banco do Brasil), le Musée de la langue portugaise dans la station de train da Luz et en face, découvrez la Pina, la pinacothèque de l’ Coté culturelle, le centre-ville où vous attendent le Centro Cultural Banco do Brasil, le Musée de la langue portugaise dans la Station de train Da Luz et juste en face découvrez la Pina, la pinacothèque de l’état de São Paulo et son parc rempli d’œuvre d’arts, un joyeux architecturel. État de São Paulo et son parc rempli d’œuvre d’art, un joyeux architectural. LE PARC DE L’IBIRAPUERA La plus par des attractions à visiter sont un peu à l'écart du centre-ville, où les parcs et jardins deviennent des points de rendez-vous incontournables le week-end comme le parc de l’Ibirapuera. Lors de votre séjour, vous pourrez facilement vous débrouiller avec quelques mots de Portugais. Dans la plupart des endroits, on vous comprendra également si vous parlez anglais ou espagnol. La langue n’est pas du tout un problème et ils sont toujours souriants, comme à Paris quoi…pas du tout. Connus par certains comme le Central Parc paulistano, avec ses lacs bordés d'arbres, le parc de l’Ibirapuera invite à la détente. De nombreuses institutions culturelles se sont installées et font par ailleurs un endroit idéal pour un après-midi de visite : comme par exemple l'auditorium. Vous pouvez même assister à un concert en plein air puisque le dos du bâtiment s’ouvre à l’extérieur du parc. Faites une halte au musée d'art moderne pour admirer des œuvres de Pablo Picasso et les travaux de nombreux artistes brésiliens et n’oublions pas la OCA et le bâtiment de la Biennale le tout, un projet de l’architecte Oscar Niemeyer. L’AVENUE PAULISTA Rejoignez l'Avenida Paulista après cette visite au centre-ville. Découvrez ses musées comme le MASP, la Casa das Rosas, la FIESP et le tout nouveau IMS, Instituto Moreira Salles à côté du conjunto nacional. 7 étages de galeries d’arts, installations, cinéma, une bibliothèque et un espace conviviale ouvert avec une vue im-prenante sur l’avenue. Le conjunto nacional berce une des rues les plus bohèmes et agitées de São Paulo, la rue Augusta. À faire sans modération vers le côté centre. Profitez-en pour goûter la cuisine locale en savourant un pastel de feira dont la pâte est garnie de viande ou de légumes. Au bon milieu de l’avenue Paulista se trouve le parc Trianon, l'une des plus grandes forêts urbaines du pays, ainsi que plusieurs cinémas et bons restaurants. UN DIMANCHE BOHÈME AU QUARTIER DU BIXIGA Le dimanche, allez écouter les chants grégoriens de la messe célébrée au Mosteiro de São Bento et n’oubliez pas d’acheter le pain fait par les nones, un régal. Puis descendez vers le quartier du Bixiga, ancien quartier bohème et poétique de la ville, le dimanche la place du Bixiga est remplie d’antiquaire qui font leur vente dans une grande foire historique. Tous les marchands d’art y sont. Mais comme toutes les grandes mégalopoles, Faites attention à vos affaires dans les lieux touristiques et, évitez les endroits déserts ou présentant peu d'activité, susceptible d'être des quartiers dangereux. Dans tout espace vide dans les zones verticales, quelqu'un trouve un moyen de monter dans un autre bâtiment. C'est un moyen de loger plus de gens au même endroit, une demande importante dans une ville peuplée comme São Paulo. Et ce n'est pas seulement résidentiel, même les hôpitaux ont déjà déplacé leur occupation vers des bâtiments. Bien qu'elle étouffe le paysage, la vue du haut des gratte-ciels est à couper le souffle. De plus, certains ont des architectures uniques, comme Copan (par l’architecte Oscar Niemeyr) et l’édifício Itália, devenant des références de la ville. ÉVASION À LA PLAGE DE JUQUEHY La plage de Juquehy, sur la côte nord de São Paulo, est différente de la plupart des plages de la côte de São Paulo. La région compte environ 6000 habitants, est située près de São Sebastião. Des plages propres au sable fin et blanc, un environnement calme, entre montagnes et mers, pleine de copropriétés, d'îles, telles que Montão do Trigo, Ilha dos Gatos et Ilha dos Alcatrazes, qui peuvent être visités à travers des visites programmées à la marina. L’endroit idéal pour pratiquer des sports nautiques, le jogging, le paddleball, le surf, la plongée ou juste ne rien faire et profiter de la nature de la Mata Atlântica. Idéal pour échapper à l'agitation des plages les plus populaires, Juquehy a une structure et de beaux paysages sauvages sur la côte de São Paulo NOS CINQ INSTANTS À SÃO PAULO 1. Se promener à pied dans le quartier des Jardins entre Oscar Freire et Lorena et siroter un cocktail au bar CHEZ ; 2. visite à la Pinacothèque de São Paulo ; 3. se déconnecter pendant quelques jours à Juquehy et déguster le restaurant Badaoué ; 4. halte à l’incontournable et meilleur pão de queijo de São Paulo à la rua Haddock Lobo, le plus traditionnel ; 5. Dîner ou déjeuner au restaurant Gero du jardins, un régal où vous y ne dégusterez que le meilleur des produits venus d’Italie avec une touche brésilienne. Découvrir ou redécouvrir São Paulo c’est se confronter à un décor de carte postale qui n’en finit plus de réchauffer les cœurs de ceux qui s’y aventurent et l’explorent. Voici en quelques spots tous les ingrédients d’une escapade inspirée et inspirante. Vous allez vous ouvrir à la spontanéité, avoir le temps de ralentir et de vraiment voir la ville à travers les yeux des locaux. Mespromenades remercie ses partenaires de cette belle aventure, merci à Alitalia et Hertz. Bonne promenade
Read More ›

LOEWE DÉVOILE SA TROISIÈME COLLECTION EYE LOEWE NATURE

EYE LOEWE NATURE Loewe dévoile la troisième collection de la maison intitulée Eye Nature. Inspirée par le grand air et la performance la collection pour l’été 2020, annoncée par une série de photographies sous le regard de Gray Sorrenti et l’acteur britannique Josh O’Connor sur une aventure à travers les contreforts brumeux du Mont Fuji au Japon. En traversant des bambous anciens et des lits bordés de cèdres, O’Connor a échappé au chaos du Shibuya de Tokyo pour trouver du réconfort dans les paysages du parc national Fuji-Hakone. En traversant des bambous anciens et des lits bordés de cèdres, O’Connor a échappé au chaos du Shibuya de Tokyo pour trouver du réconfort dans les paysages du parc national Fuji-Hakone. Selon le directeur de la création Jonathan Anderson, Eye LOEWE Nature montre comment il voit l’homme LOEWE.  Un homme qui vit un peu au jour le jour, mais en même temps qui veut expérimenter. D’une façon étrange, il y a un conservatisme à son égard, mais il y a de l’excentricité à l’intérieur.  Le outdoor et l'aventure combinés à l’aspect pratique se reflète dans la collection de vêtements polyvalents aux teintes vives et aux imprimés multicolores, marqués par des apparences audacieuses de l’insigne « Eye ». Les accessoires comprennent des bottes de randonnée en veau et des sacs en matériaux durables comme le denim, la toile et un camouflage de laine duveteuse. Tous sont préparés autant pour les déplacements en ville que pour les randonnées dans les forêts primitives. Embracez la nature et la ville dans l'esprit Eye Lowe Nature et bonne promenade. Découvrez l'entière collection sur le site de la maison Lowe ICI.
Read More ›
Défiler vers le hautDéfiler vers le haut